Stages de pêche brochets, sandres, perches et truites.


Jérôme BOUARD, guide de pêche diplômé, spécialiste de la pêche aux brochets et grands salmonidés sur les lacs de Naussac, Charpal et, Villefort.

Le frai des brochets

A l'occasion d'une belle journée printanière, je décide d'aller faire un tour de bateau sur Naussac, histoire de mettre un peu d'ordre dans les boîtes de leurres, prendre la température de l'eau et essayer quelques nouveautés pour la saison 2015. J'avais aussi et surtout envie de voir si le frai des brochets a débuté......Je commence la session par un petit peu de rangement dans les boîtes à leurres, y'a du boulot!boîte à leurres 1

C'est aussi l'occasion d'effectuer des petits réglages des moulinets.

cannes 1

Après quelques essais pour reprendre les automatismes, j'aperçois du mouvements près des berges sur une zone d'herbiers que je connais bien, je décide de ranger le matériel et de faire une approche de sioux tant que la lumière me permet de voir clairement jusqu'à environ 1 mètre de fond. Et c'est la surprise! les brochets sont sur les frayères!  4 poissons de 60 à 80 cm sur un premier herbier! Analyse rapide des paramètres visibles: L'eau est 5.5° en pleine, 6.5° sur les bordures, les poissons sont placés sur des herbiers noyés de carex sp. Un coup d’œil à la carte I.G.N., toujours présente sur le bateau, m'indique l'exposition globale des frayères, ne reste plus qu'à filer sur les zones similaires... La seconde frayère n'est occupée que par 2 poissons de 80+, je continue sur une troisième zone plus propice, et là c'est festival! 18 poissons de 40+ à 80 cm sont sur la zone en attente! Quel spectacle, je suis en train de compter les poissons présents autour d'un de mes spots préférés.  Toutefois, je n'ai pas encore vu les gros poissons pourtant nombreux ici! La réponse viendra en ressortant de la zone d'herbiers, un gros poisson arrive nonchalamment dans ma direction et évite le bateau sans s'affoler, trop surpris je n'ai pas le temps de le photographier.

brochet femelle sur frayères 1

Je continue sur d'autres zones de plus petite taille, ou quelques poissons sont présents 2 ou 3 par zones (fond de crique) parfois un seul! J'en profite pour prendre en photo un des  petits saules que j'ai repiqué il y a 2 ans pour favoriser les caches pour les juvéniles de gardons au printemps. En effet la particularité des saules est que lorsqu’ils sont immergés, développent des radicelles très dense le long du tronc est fournissent un abri pour les alevins alors que le houppier, lui, procure de l'ombre. Il est très rare qu'un jeune brochet ne s'y cache aussi. saules à osier 1

Après 3 heures de prospections, il est temps de renter. Sur le chemin du retour je m’aperçois qu'il y a du mouvement sur la zone de frai ou j'ai compté les 18 brochets:frai en cours 1

Je décide de m'approcher discrètement: La grosse femelle que j'ai croisé tout à l'heure est rentrée sur la zone de frai. 5 mâles d'environ 70-80 cm s’agglutinent autour d'elle dans un étrange ballet de la vie faisant apparaître ça et là des nageoires dorsales et caudales. J'en ai encore les frissons, j'estime le poisson à 1,1 mètre. J'ai pris et relâché un poisson de cette taille non loin de là l'an dernier...est-ce le même?  Au total j'ai compté aujourd'hui 31 poissons sur les différentes zones. Si je met en rapport le nombre de poissons observés aujourd’hui avec la surface de frayères prospectée et que j'extrapole ce ratio à l'ensemble du lac, ....j'ai mal à mon quota de prises! Il existe des plans de chasse pour les cervidés...à quand les plans de pêche pour les carnassiers?  nageoire brochet 1Sur le chemin du retour je me pose la question suivante: à mon premier passage sur la frayères la plus grande de cette partie du lac, les poissons de taille moyenne n'étaient-ils tout simplement pas de mâles qui attendent que des femelles s'approchent lorsqu'elles prêtes à pondre? Si c'est le cas, cela voudrait-il dire que les femelles s'exposent moins longtemps sur ces zones de frai sur lesquelles elles sont vulnérables? et ceux pour la survie de l'espèce. Car il faut bien le dire, la période de frai est le talon d’Achille de cette espèce résistante.

Jérôme

 

 

 

 

4 réponses

  1. Salut Jérôme, je viens de lire ton article, c'est super intéressant de voir enfin a quelle période ils fraient vraiment sur naussac, c'est peut être même que le début du frai car l'eau est bien froide quand même non? En tout cas au plaisir de se croiser sur ce magnifique lac!
  2. jerome bouard
    Salut Sylvain, merci pour ton commentaire. En effet je me pose aussi bon nombre de questions sur le frai, l'état des populations..en tout cas je suis prêt à partager des infos à ce sujet si tu en récoltes...fais signe qd tu montes. Jérôme
  3. J'ai eu l'occasion d'observer par le passé les frais de ce lac et j'avais constaté des différences de dates importantes d'une année sur l'autre en fonction du temps. Cette année me semble être dans la moyenne pour le coin, et j'aurais aussi dans l'idée que les femelles sont juste entrain d'arriver sur les postes. Merci pour ces photos et au plaisir de se croiser sur le lac.
  4. jerome bouard
    Bonjour, et merci pour votre commentaire. Je serais également ravi de vous croiser afin d'en discuter. Les observations des uns et des autres sont importantes...et pourquoi pas à l'avenir une base de données que l'on pourrait soumettre aux gestionnaires...