Stages de pêche brochets, sandres, perches et truites.


Jérôme BOUARD, guide de pêche diplômé, spécialiste de la pêche aux brochets et grands salmonidés sur les lacs de Naussac, Charpal et, Villefort.

Frayères en danger.

FRAYÈRES EN DANGER!!!

En Avril 2015, j'écrivais ici un article sur le frai des brochets dans la retenue de Naussac. Attentif à cette population piscicole fragile, je livre ici un constat dramatique d'une dégradation du milieu aquatique d'origine anthropique. Afin que chacun puisse se faire une idée précise des choses, je vais d'abord décrire la zone de frayère concernée et  son rôle écologique. Une douzaine de photos illustrera le constat de dégradation qui est en cours. Plusieurs solutions seront ensuite évoquées, peu onéreuses, et qui peuvent être mises en place rapidement afin de restaurer cet habitat, notamment en faveur du brochet, espèce classée vulnérable dans la liste rouge nationale. 

Le lac et ses frayères:

De part sa fonction principale, le niveau de la retenue de Naussac baisse annuellement à partir de la première décade de Juillet (parfois fin Juin)  pour soutenir le débit de la Loire via l'Allier. Son remplissage se fait pendant l'hiver et le début du printemps. Jusqu'à présent, le remplissage complet de la retenue était généralement obtenu pour Avril, ce qui a permis à l'espèce brochet de s'acclimater, rimg1478puisque son frai se situe généralement  durant ce mois à cette altitude (env. 950 mètres). Au fur et à mesure des lâchers d'eau, durant l'été, de larges pans de berges se découvrent permettant l'accès aux différents usagers.

 Il reste 3 zones de frayères  à brochets sur les bords du lac. Elles sont caractérisées par la présence d'herbiers de carex sp., dont les feuilles constituent un support pour les œufs. (Photo ci dessous.), ces zones accueillent aussi le frai des brèmes, gardons et tanches.  Il semble néanmoins qu'a l'inverse la présence de carex-sp ne constitue pas systématiquement une zone de frai, notamment en fond de crique où l'on constate du ruissellement d'eau fraîche.  A l 'époque où la population de brochets étaient à son apogée (2009-2010), de petites frayères annexes étaient utilisées. 

fraie-de-brochet-avril-2015Le frai, un moment magique pour le naturaliste et le pêcheur. 

rimg0713

 

Un milieu riche et rare, avec support de ponte (herbier) et abri pour les alevins (saule). 

 

 

 

 L'objet de cet article concerne la zone dite  "des hauts-fonds", située sur l'amont de la retenue. Il s'agit d'un plateau dont la surface émergée varie de quelques mètres carrés, lorsque la retenue est à son niveau maximal, à plusieurs hectares lorsque le niveau est au plus bas (généralement en octobre, novembre).  (Voir photo ci dessus.)  Ce plateau, recouvert d'herbiers reprend vie dés qu'il est immergé.  La faible pente du terrain le préserve de l'impact des vagues et permet au substrat d'origine de se maintenir. 

A l'inverse, les zones de pentes

marquées à Naussac sontcassure-amont-des-pascals

rabotées par les vagues et la terre a glissé vers les profondeurs, découvrant le sable issu de l'altération du granit (arène). A l'heure actuelle, on ne connaît pas avec précision, le pourcentage de zones érodées, et celles où le substrat est encore présent  sur ce lac. 

 Phénomène d'érosion en lac de barrage:

 Le phénomène d'érosion des berges est propre aux grands barrages ventés qui subissent des marnages importants. La conséquence principale de ceci, bien connue des pêcheurs, est le glissement des populations piscicoles vers une dominante de percidés qui trouvent de meilleures conditions pour le frai. C'est en partie le cas pour Naussac, mais son relief de type plateau a permis de préserver certaines zones d'un rabotage systématique. Les secteurs où, justement, le brochet peut se reproduire. 

Une disparation des herbiers qui s'accélère!

 Aujourd'hui un grand danger pèse sur la principale zone de frai de la retenue de Naussac. Sa dégradation rapide par le passage répété de véhicules, et particulièrement de motos d'enduro et de cross, menace directement le brochet et ses proies, en réduisant sa capacité de reproduction.  Le secteur des hauts-fonds a toujours été apprécié par les randonneurs motorisés. Mais depuis 2 ou 3 ans, la fréquentation  par des petits groupes de motards confirmés qui viennent s’entraîner plusieurs heures d'affilée est en constante augmentation. Cette fréquentation n'est pas organisée. Aussi une dégradation, voire destruction irréversible des herbiers est en cours et son accélération est inquiétante. Des mesures doivent être prises en urgence afin de stopper cette dégradation de cet habitat périodiquement exondé.trace-saule-2015

 

Une zone de frai et d'abri pour les alevins en 2015

 

 

 

 

La même zone,trace-saule-2016

un an plus tard!

 

 

 

 

 

Sur les photos suivantes, on s'aperçoit clairement qu'en l'espace d'une seule année, le nombre, la largeur et le nombre de tracés augmentent rapidement. 

zone-sud-2015En 2015

zone-sud-2016 En 2016

erosion-moto-2015En 2015

erosion-moto-2016En 2016

au-coeur-de-la-zone-2015En 2015

au-coeur-de-la-zone-nouveau-trace-2016 En 2016, adieu les herbiers!

trace-vers-ilot-2015En 2015

trace-moto-vers-ilot-2016En 2016,  la piste s'élargit toujours plus!

 

 

 

 

Et de nouveaux tracés apparaissent sans cesse, au cœur de la meilleure zone de frai!!!Ce tracé est un des plus impactant, c'est un vrai coup dur pour les brochets! 

nouveau-trace-moto-2016-sur-la-meilleure-frayere-de-naussac

 

 

rimg1142Il n'y a pas que les motos....

La conséquence de cette fragmentation du milieu:

La conséquence principale du cisaillement des herbiers par les motos et l'augmentation de la surface soumise à l'érosion par les vagues. En effet si l'on compare cette zone à la calotte glacière du pôle nord on s’aperçoit que le phénomène est comparable. Tant que la calotte est entière sa surface soumise a l'érosion marine est relativement faible. Mais dès lors qu'elle est séparée en plusieurs morceaux sa fonte s'accélère. Le phénomène est identique à Naussac. Deux fois par an, lors de la baisse ou de la remontée des eaux, les herbiers sont soumis à l'assaut des vagues. S'ils sont préalablement déstructurés ou fragilisés, ils ne résistent pas aux tempêtes et peuvent totalement disparaître!. Au contraire, s'ils sont suffisamment vitaux pour résister, ils pourront perdurer voire sétendre , ainsi que le biodiversité associée.

Si l'on ne fait rien, dans 2 ans, cette zone n'aura plus aucune valeur écologique et le patrimoine piscicole de Naussac sera irrémédiablement dégradé!

 

Des solutions existent:

A court terme:

Le dialogue: J'ai rencontré à plusieurs reprises certains motards sur le site. Ils sont ouverts d'esprits et ont à cœur de donner une bonne image de leur sport. La plupart  d'entre eux comprend très bien l'enjeu de cette zone et s'engagerait à respecter un tracé unique qui éviterait les herbiers!!

Il faut donc que les responsables se réapproprient rapidement cet espace. 

Sensibilisation de l'EPL, propriétaire du site.

Définir une règle qui convienne au plus grand nombre d'usagers.

Définir et matérialiser un tracé qui puissent préserver le milieu et responsabiliser les pratiquants de moto.

 Des panneaux doivent être aussi rapidement installés. 

Un balisage matériel du parcours moto peut-être  envisagé par la plantation de saules (peu coûteuse, durable, paysagère et écologique) . Je mène en parallèle une expérience sur les berges de Naussac sur la plantation de saules pour freiner l'érosion. Après avoir testé plusieurs techniques, j'ai trouvé une technique qui permet un taux de réussite (à N+1) de 60 %. En complément, un balisage avec des petits rochers sur des secteurs clé (ancienne route) permettraient aussi de préserver la qualité paysagère du site tout en drainant la fréquentation estivale (camping car, ...).

Le coût d'une telle opération se situe entre 4000 et 6000 Euros.

Un appel à projet par les agences de l'eau pour des actions en faveur des espèces aquatiques menacées a lieu en 2017. Il semble que les mesures à prendre pour l’espèce brochet à Naussac et la biodiversité associée rentre parfaitement dans ce cadre...

Je suis à participer à l'élaboration du projet, sa mise en œuvre, ainsi qu'à la conduite et la coordination des travaux. Les volontés politiques des décideurs et gestionnaires restent, en fait, les seuls obstacles....

 A moyen et long terme: 

Plusieurs solutions existent: 

Intervention du conservatoire du littoral, du conservatoire départemental? 

Espaces naturels sensibles?, Mairie de Naussac? Communauté de communes?

Fédération de pêche de la Lozère/ APPMA de Langogne? Club de motos?

1 réponse

  1. Une grande goulée d'air pur . . . . . Ce sont des propositions vites réalisables sans dépenses exorbitantes . Pourquoi ne pas les mettre en oeuvre sans attendre . . . . . Je viens de recevoir les meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2017. . . . . Merci Jérôme .